La condition unique du bonheur


 

En préambule à l’article de G.O. reproduit ci-dessous, j’ai jugé utile pour une meilleure compréhension de joindre le tableau des 7 étapes du jugement auquel G.O. se réfère souvent dans son article sur le bonheur.

Ce tableau des 7 étapes du jugement nous permet d’évaluer notre degré d’évolution spirituelle. Mais attention, il ne s’agit là ni de morale, ni de ségrégation. Depuis toujours divers degrés d’évolution spirituelle existent; nous n’avons pas tous entrepris le grand voyage à travers la spirale de la vie en même temps. D’autre part certaines populations ont su préserver et respecter leur connaissance des grands principes universels. Malheureusement cette différence et l’oubli des lois qui régissent l’Ordre de l’Univers a été utilisée, et l’est encore, pour soumettre et dominer des individus et des peuples entiers. Tous les pouvoirs ont favorisé la création de courants politiques et de doctrines religieuses, établis sur des systèmes de discrimination sociale, raciale ou intellectuelle, basés en réalité sur une évaluation arbitraire du degré d’évolution des individus: purs, impurs, fidèles, infidèles, croyants, non croyants. Comme nous pouvons le constater cela se termine toujours dans l’exclusion, les génocides, ou au mieux dans la misère.

Exemples : les castes hindoues, les sectes et la plupart des religions et leur purification éthique ou à l’extrême les épurations ethniques politiquo-raciale-socio-religieuse.

Ces classifications permettent uniquement d’améliorer la connaissance de soi, chacun pouvant ainsi déterminer son niveau d’évolution pour une meilleure compréhension de ses comportements. En aucun cas ces critères ne doivent être appliqués à autrui comme moyen d’évaluation de la personnalité. Cela doit être une aide destinée à faciliter notre propre développement spirituel et non un nouveau moyen de discrimination.

Gérard Wenker.

Les 7 niveaux d'évolution personnelle de la conscience

1.Physique
Jugement
Amour
Activité
Manger
mécanique, aveugle, automatique.
sexuel selon l'instinct.
vend sa vie pour un salaire
par faim, boire par soif
2 Sensoriel
Connaissance
Amour
Activité
Manger
technique, plaisir, confort.
physique, érotisme
vend des ou du plaisir
par gourmandise, envie.
3 Sentimental
Jugement
Amour
Activité
Manger
émotionnel, préférentiel.
psychologique, joie et chagrin.
vend des émotions
par préférence, gourmet.
4 Intellectuel
Jugement
Amour
Activité
Manger
scientifique, conceptuel, technique.
analytique
vend des connaissances
d'après une théorie diététique
5 Social
Jugement
Amour
Activité
Manger
moral, éthique, idéaliste.
social.
donne son temps pour l'autre.
selon la tradition populaire.
6 Idéologique
Jugement
Amour
Activité
Manger
philosophique et humanitaire.
spirituel, platonique.
réflexion métaphysique
d’après des règles religieuses.
7 Suprême
Jugement
Amour
Activité
Manger
satori, extase, plénitude, unifié.
universel qui embrasse tout.
réaliser tous ses rêves
tout ce que l'on veut d'après l'Ordre de l'Univers

Le Jugement suprême est la capacité de transformer tout antagonisme en complémentarité.


Vous vous amusez bien en vous noyant dans le monde du deuxième jugement! C'est très bien. Tous les leaders politiques, y compris le Président des États-Unis, le chef soviétique, Bertrand Russell, Gandhi, font aussi des efforts extraordinaires dans ce monde-là.

Vous devez être reconnaissants de ne pas être obligés de suivre l'exemple des 7 millions de victimes de la dernière guerre!

Jusqu'à l'âge de 70 ans, et pendant cinquante ans, je n'ai pas cessé de marcher sur la voie unique, et je suis dans un état extrêmement calme et joyeux: le Septième Ciel, l'Univers du développement infini ne nous échappe jamais. Il n'est pas loin de nous non plus. Rassurez-vous et gravissez lentement la voie unique jusqu'au sommet!

1.
Il y a diverses méthodes pour commencer une vie heureuse. La plupart de ces méthodes viennent d'Extrême-Orient et sont spirituelles, depuis l'entraînement ascétique des diverses religions jusqu'aux méthodes de gymnastique physique comme le Yoga... Il y a des méthodes occidentales scientifiques, mais il y en a peu qui aient pour but le bonheur. Un sage suisse, Hilty, a appelé sa méthode “ Le Bonheur”.

Cependant il s'agit d'une culture spirituelle, chrétienne et morale, qu'il est difficile d'appliquer parfaitement, sauf pour quelques-uns.

Les méthodes qui affirment que l'on peut établir le bonheur dans la vie matérielle par la révolution sociale ou par l'action violente, comme le Marxisme, émettent des chèques sans provision. Beaucoup le comprendront tôt ou tard.

On n'a pas encore trouvé le moyen scientifique pour obtenir le bonheur, au contraire, ce qu'on appelle la vie heureuse ne peut absolument pas exister par la science.

La fin de la civilisation scientifique s'accompagne de la ruine de l'humanité tout entière dans la guerre thermonucléaire.

Néanmoins vous savez très bien que je ne néglige jamais la révolution scientifique ni la révolution sociale. Même, beaucoup affirment que je suis plutôt homme à prendre la tête de la révolution scientifique ou sociale. Je vous l'affirme nettement, je ne suis pas un homme qui contrarie n'im- porte quelle révolution sociale, n'importe quels civilisation ou développement de la science. Je porte un grand respect même à l'invention de la bombe atomique. J'admire également la grandiose guerre thermonucléaire !

Je suis l'homme qui applaudit à n'importe quelle création, ainsi qu'à n'importe quelle destruction. Je n'hésiterai jamais à coopérer par n'importe quel effort, même à tort, si le but était d'obtenir la liberté infinie et le bonheur éternel.

Je n'hésiterais pas à offrir toute mon admiration, même au médecin conformiste qui gagne sa vie en absorbant le sang d'esclaves ignorants les plus pitoyables du monde. A plus forte raison, j'offrirais ma sympathie et ma pitié à ces conformistes de bas jugement qui jouent le rôle de politiciens dépendants d'une telle science et d'une telle médecine.

En dépit de cela, je suis très satisfait de ne pas avoir fait le jeu de ces politiciens et de ces médecins, ni de ces révolutionnaires. A vrai dire, plus que tout autre, je suis né avec un caractère tragique, qui me destine à une fin tragique, à la tête d'un mouvement révolutionnaire catastrophique et sensationnel. J'ai hérité du caractère de ma mère qui est morte très jeune.

Elle est morte après avoir observé à 100 % et bravement, une méthode de vie fondée sur la nouvelle science. Je conserve fermement cet esprit de ma mère, même à présent, à l'âge de soixante-dix ans. Je pense que tous les garçons vivent avec l'esprit de leur mère pour l’énergie, principalement. L'influence du père est extrêmement réduite. J'ai fait, il y a vingt ans un long poème à la louange de ma mère. Encore à présent, je vis dans l'esprit de ce poème. Ainsi, toutes mes paroles et réalisations depuis soixante-dix ans n'ont-elles été qu'une réalisation de cet esprit de ma mère.

Pour le dire en un mot, c'est la conduite de celui a faim et soif de Justice.

Je vis du matin au soir, et la nuit dans mes rêves, sans être séparé un seul instant de ma mère. J'ai vécu en réalisant à chaque instant tous les buts de ma mère, et cela durera jusqu'à la fin de ma vie. Ma mère a traversé sa pauvre vie en considérant de tout son effort que la civilisation scientifique, la médecine, l'hygiène modernes étaient la justice. Tous les Japonais croient que la science occidentale enseigne la justice et les choses les plus essentielles de la vie, comme le fait la philosophie d'Extrême-Orient, bien qu'en réalité, les méthodes occidentales soient plutôt des techniques.

2.
En Chine, la définition du bonheur s'étend sur cinq conditions:

  • La longévité - une longue vie

  • Le détachement de l'argent: ne pas être influencé par la richesse.

  • La certitude.

  • Aimer cultiver sa personnalité et sa vertu.

  • Penser sans cesse à faire quelque chose de plus grand et de plus merveilleux: rétablir la santé de son propre corps - rétablir l'ordre sans sa famille - établir un gouvernement pacifique - guider correctement le monde entier vers la justice.


Le bonheur occidental est complètement différent de ce bonheur-là!
Le grand dictionnaire de Webster, le Larousse et le Littré l'expliquent longuement, et leurs conclusions sont surprenantes:
  • C'est ce qu'on ne peut obtenir dans ce monde.

  • La chance.

  • Ce qu'on appelle le bonheur parfait n'existe pas sur la terre, etc., etc...


Ma conclusion sur les définitions du Bonheur en Occident, c'est:
1° Richesse; 2° richesse; 3° richesse; 4° richesse; 5° richesse!

Bref, c'est l'argent. L'or, l'argent, la fortune, les trésors que Jésus a méprisés sont devenus les choses les plus importantes du monde et les plus précieuses. Ainsi, est-il naturel que la science soit devenue la plus haute étude, l'industrie la plus puissante activité, et qu’elles aient guidé l'humanité à la guerre totale. C'est-à-dire qu'en Occident, la 4ème des sept étapes de jugement est devenue le plus haut jugement.

Le quatrième jugement n'est pas mal, mais si l'Occident accédait au 5ème et au 6ème, et surtout au 7ème, la science elle-même deviendrait beaucoup plus merveilleuse.

Par contre l'Extrême-Orient qui enseigne d'emblée le 7ème jugement, considérant les six autres comme peu importants, a été totalement colonisé par la civilisation occidentale, comme on le voit actuellement.

Cependant, au Japon, le 3ème jugement est remarquablement développé. En ce qui concerne l'amour, son principe y est la loi du 7ème jugement: tout ou rien. Même dans les chansons populaires, qui disent; “ Rien à craindre, je suis avec toi même s’il faut aller au fin fond de l'enfer!”

Paul Claudel, consul français en Orient, a laissé une extraordinaire collection de ce genre de chansons populaires traduites.

Toutes les amours modernes sont comme l'amour de la 1ère étape, comme l'amour du plancton amibien, ou de la 2ème, comme celui du chat ou du chien: amour sexuel, spontané.

Tant que l’on n’a pas la passion de vivre jusqu'au bout l'amour de la 1ère ou 2ème étape, on ne peut réaliser celui de la 3ème ou 4ème étape.

Aimer, c’est rendre son partenaire heureux, et le bonheur dont je parle, c'est la liberté infinie, la justice absolue, le bonheur éternel. Cet amour, approfondi jusqu'au bout, c'est-à-dire l'amour de toute l'humanité, de tous les animaux, de tous les végétaux, l’amour universel comme Erasme l’a décrit, c'est l'amour de la 7ème étape. Or, si vous n'avez pas goûté la joie d'aimer une seule personne de tout votre cœur, de toutes vos forces, vous n'arriverez pas à imaginer la joie infinie de l'amour dont parle Erasme, c'est-à-dire l'amour ou la tristesse universels. Il est évident qu’on n’arrive pas à comprendre sans avoir fait l'expérience de la tristesse insupportable d'être trahi par son ami. Celui qui ne comprend pas une telle tristesse tragique et celui qui n’a jamais vraiment aimé personne, ne connaît que l’amour du plancton, de la 1ère étape.

A l’âge du printemps, on tombe amoureux: c'est un effet merveilleux de la polarisation yin-yang du 6ème ciel. Cet amour doit se développer jusqu’à l'amour illimité, infini, absolu. Mais beaucoup arrêtent ce développement et se fixent à l’amour de la 1ère ou de la 2ème étape.

Si vous voulez découvrir le véritable caractère - ou jugement d'un homme, vous n’avez qu’à observer son comportement dans l'amour.

La condition que je pose comme la plus grande et unique du bonheur, n'est pas celle de la définition chinoise, ni celle de Hilty, ni celle de Descartes, ni celle de Schopenhauer, ni même celle d'Erasme. Elle tient en un mot:
" être un homme ".

C'est l'établissement de la volonté libre. Être un homme signifie qu'on a maîtrisé la spirale logarithmique de l'Ordre de l'Univers, ce à quoi je me suis consacré toute ma vie. Les différents aspects de ce monde sont dus à la différenciation de l'aspect UN de l'infini, de l'absolu. L'origine de l'homme, c'est l'âme universelle ou Esprit, dont la fonction est mémoire, jugement, volonté.

Les six étapes qui se manifestent entre le monde non différencié et le monde différencié sont la voie de la spirale logarithmique éternelle, dans laquelle l'homme doit effectuer un aller et retour.

Autrement dit, le bonheur de l'homme, c'est reconnaître exactement la nationalité de son pays natal: le 7ème ciel, l'infini. C'est reconnaître clairement le sens de l'Unité, ressentir que l'âme est UNE, que tout dans le monde est indivisible, bien que l'être humain soit différencié et que son corps soit divisé en billions et billions d'individus. C'est le sens de l'unité, la conception de l'identité de l'humanité et l'unification du monde entier.

Arrivé là, on ne se distingue plus des autres, et dès ce moment, il n'y a plus de séparation. Dans le monde entier, tous sont réunis en un, les
“ autres “ n'existent plus: pas de luttes, pas de jalousie, pas de rancune ni d'envie. Si l'on éprouve pour les autres un sentiment de pitié ou de mi- séricorde, cela signifie que l'on est dualiste, exclusif !

J'AI TOUJOURS DIT QUE LES MACROBIOTIQUES DOIVENT ÊTRE INSÉPARABLES

Ceux qui respirent le même oxygène, ceux qui se chauffent à la même lumière, ceux qui boivent à la même source, ceux qui vivent en se nourrissant du lait et du sang de la même terre, la même mère-matrice, sont frères et sœurs, et la relation entre frères et sœurs, qui n’a pas été nouée par la violence ou par la loi ne saurait être rompue par elles. A plus forte raison la relation entre parents et enfants, entre compatriotes, entre mari et femme, entre maître et Disciple, entre amis intimes ne peut se rompre de la vie entière ! Même si les opinions et les idées s'opposent, ce qui n’est qu'une contradiction des plus bas jugements jusqu'au 6ème, mais dans le 7ème jugement il est impossible de s'opposer, ni à plus forte raison de se séparer.

Dans le monde du 7ème jugement, il n’y a ni possession, ni séparation, ni désespoir, ni serments, ni devoirs, ni droits. C’est un monde sans contrat, c'est le monde de la Liberté, le monde de l’identité de soi et des autres, c’est une âme pour des billions d'individus. Celui qui parle d'opposition et de séparation est un opportuniste et un dualiste. Il avoue ainsi son ignorance de l’absolu et de l'infini.

MES AMIS MACROBIOTIQUES DU MONDE ENTIER! MES AMIS QUI MARCHEZ ENSEMBLE SUR LE CHEMIN DE LA LIBERTÉ INFINIE, DU BONHEUR ÉTERNEL ET DE LA JUSTICE ABSOLUE, QUI ÊTES LIES PAR UNE CHANCE EXTRÊMEMENT RARE EN CE MONDE, NE VOUS DÉSUNISSEZ PAS, NE VOUS QUITTEZ PAS!

Il ne faut pas quitter un ami, même s’il est extrêmement incompréhensif, car la Liberté infinie, la Justice absolue, le Bonheur éternel sont UN. C’est le ciel du monisme. Si vous abandonnez vos amis, votre famille, votre maître, cela signifie que vous émigrez dans le monde de l'opposition, monde du bas jugement et du dualisme. N'abandonnez jamais, même si vous êtes en lutte et si vous vous querellez terriblement !

Un frère sera toujours un frère, même après sa mort. Si l'on trouve des défauts à ses amis, il n’y a qu'à en chercher l’explication pour qu'ils puissent comprendre. Si vous ne parvenez pas à les convaincre, cela veut dire que vous n'avez pas encore atteint le 7ème jugement, c'est à vous de redoubler d'efforts.

Même pour un verre d'eau ou un bol de riz, la reconnaissance est toujours la reconnaissance. Si on ne le rend pas dix mille fois, cela reste une dette éternelle, on est ingrat arrogant, exclusif! C'est Maître ISHIZUKA qui m'a sauvé d'une maladie mortelle, aussi ai-je consacré ma vie à sauver dix millions d'existences pour témoigner cette gratitude: UN GRAIN, DIX MILLE GRAINS. Pour moi, dix mille ou un million ne font pas de différence. Pour moi dix mille personnes signifient le monde entier. Un grain, dix mille grains, n'est pas en réalité le remboursement de la liberté, de la justice. Seuls, ceux qui suivent cette voie de “ Un grain, dix mille grains “ peuvent obtenir d'être citoyen du pays de la Liberté infinie, du Bonheur éternel, de la Justice absolue.

Ces réflexions sur la condition unique du Bonheur sont plus étendues que je ne voulais. C’est à cause de mes maladresses d'expression. Il faut dire aussi qu'il est triste, que cette condition unique du bonheur ait à être décrite de façon négative et passive, avec des phrases qui commencent par “ il ne faut pas “ !

La voie de la macrobiotique et du PU, à laquelle je me suis toute ma vie consacré, n'est pas une discipline qui comporte des “ il ne faut pas “, à la manière des dix commandements de Moïse !

Ma voie est sans conditions et sans limites. Je mets ma fierté à ne pas employer de paroles impératives. La seule condition ou obligation ou discipline plus ou moins obligatoire de la pratique macrobiotique c'est
“ MASTIQUEZ BIEN “.

Néanmoins, comme dans une discipline morale, je vous dis “ Ne vous quittez pas, il ne faut pas abandonner ". Il est évident que c’est une recommandation absolument inutile aux gens du 7ème jugement.

En fait, cette condition est tout à fait inutile: il n’y a qu'à laisser faire ceux qui veulent s’en aller.

Ceux qui quittent cette voie moniste, unique, sont des dualistes, des habitants du monde du plancton et des animaux. Lentement, l'un après l’autre, ils monteront au 7ème ciel, après avoir dépensé plusieurs centaines de millions d'années. Il est absolument inutile de leur recommander d'imiter les gens du 7ème ciel, ce serait absurde et inefficace. Ce ne peut être utile qu'à ceux qui sont tout près du 7ème ciel et le distinguent comme une lumière dans la nuit sombre.
La macrobiotique est seule efficace.
Douter de l’ efficacité de la macrobiotique est une punition normale pour ceux qui ne l’ont pas pratiquée sérieusement pendant dix ans. Faire une fois un écart efface toute l'efficacité de la pratique précédente. Un homme de bas jugement conclut souvent que la macrobiotique dialectique du PU, qui est la cristallisation du 7ème jugement, est d'une pensée simpliste et enfantine, et qu’elle est suspecte puisqu'elle n’est pas susceptible d'une étude expérimentale précise. Cette opinion est précisément le reflet d'une arrogance simpliste et enfantine.

La physique nucléaire, à la fin d'une étude expérimentale précise est arrivée à déterminer que l'unité fondamentale de l'Univers était formée de protons, neutrons, électrons, etc.. c'est-à-dire dualisme, pluralisme! Et la voilà au bord du suicide! C’est l'histoire et la fin du long voyage sur le chemin des bas jugements. La science le sait à présent. Elle a le désir profond de parvenir bientôt au monisme.

Georges Ohsawa