MAUX DE TÊTE - MIGRAINES - CEPHALEES - EPILEPSIE


Recommandations et soins macrobiotiques pour migraines, céphalées et autres maux de crâne.

Ah ! Les maux de tête, qui n'en a pas souffert ! C'est peut-être le mal le plus répandu, 12 % de la population en est atteinte. Bien sûr, il y a les analgésiques comme, l'aspirine, le paracétamol, l’ibuprofène, etc., et beaucoup d'autres médicaments, tous plus puissants les uns que les autres — hélas, souvent inefficaces —, mais avec d’importants effets secondaires. Et vous le savez, tous s'attaquent aux symptômes, et non aux causes réelles.

Les maux de tête ne sont pas une maladie, mais une douleur signalant un dysfonctionnement physiologique et organique. L’épilepsie étant le stade le plus aigu de ce dysfonctionnement.

Des millions de personnes souffrent plus ou moins sporadiquement ou intensément d’une manière chronique. Leurs vies sont souvent bouleversées et peuvent devenir insupportables.

Lorsque je regarde une émission à la télévision ou que je lis les milliers d’articles consacrés à cette affection, je ressens une immense frustration devant l’ignorance des causes et la multitude des solutions proposées par la médecine officielle, et par les différentes médecines parallèles.

Quand je consulte les forums sur le sujet, c’est la grande confusion : quel médicament — que manger — quel aliment ne me convient pas — sulfite, sulfate, soufre, à que je souffre, il doit y avoir corrélation ! café — alcool — thé — sucre, oui ou non ? Stress ? Psychosomatique ? On s’y perd.

L’origine des maux des têtes est si nombreuse, c'est le côté le plus ardu, comment trouver la source du mal. Votre foie peut-être congestionné, une vertèbre mal positionnée, l'arthrose des cervicales, une constipation tenace avec accumulation de toxines dans l'intestin, hypertension ou hypotension, allergie, alimentation, médicaments, produits chimiques ? Tous en apparence peuvent être à l'origine d’une migraine ou d’une céphalée. Comment s'y retrouver dans cette multitude de causes possibles. Pourquoi se retrouvent-ils tous là, dans ma tête ?

Pasted Graphic

Comme nous pouvons le voir dans le schéma et dans la planche ci-dessus le corps humain, se construit à partir de 7 spirales. Les spirales bien visibles chez l’embryon et le foetus, deviennent moins perceptibles chez l’adulte, pourtant elles conditionnent toujours la circulation et la répartition de l’énergie, et du sang. Les deux spirales les plus importantes sont le couple complémentaire formé par la spirale du cerveau et la spirale de l’intestin, le cerveau représentant la spirale contractée yang et l’intestin, la spirale dilatée yin.

Nous avons appris en physiologie macrobiotique, que le sang s’élabore au niveau des intestins et que de la qualité du sang dépend notre condition physique, psychique et spirituelle. La qualité du sang dépend elle de la qualité de la nourriture absorbée : Le cerveau est la gare d’arrivée de toutes les grandes lignes du système corporel.

Alimentation – digestion – assimilation – circulation – irrigation. ou bouche — estomac — intestins – sang – cerveau.

Voilà en résumé le trajet par où passe la santé ou la maladie et c’est également la raison pour laquelle l’alimentation joue un rôle si capital dans l’art de vivre macrobiotique.

Une fois compris ce processus, il devient plus facile d’agir pour faire disparaître l’origine du mal.

L'approche macrobiotique ne propose que deux possibilités pour toutes les maladies, c'est simple :

Je peux vous le dire avec certitude, le mal dont vous souffrez s'appelle : YIN dans la plus part des cas et YANG dans certains cas plus rares.

Yin = dilatation – yang = contraction.

Ou là… !! Késaco ? Les macrobiotiques me comprendront, pour les autres, je vous explique, sommairement.

La science peu connue, qui traite de ce sujet se nomme l’yin-yologie. L’yin-yiologie étudie les lois régissant la dynamique des deux énergies fondamentales — yin et yang — que l’on retrouve à tous les niveaux de la création, et leur influence sur tous les phénomènes physiques.

Vous ne le savez peut-être pas, mais ces deux forces énergétiques agissent en permanence sur tout ce qui nous entoure.

Nous appelons Yin la force d’expansion centrifuge de l’Univers. Nous appelons Yang la force de contraction centripète de l’Univers.

Ces deux forces se retrouvent à tous les niveaux du monde visible et invisible. Il est possible de classer tous les phénomènes, tous les comportements et tous les objets dans l’une ou l’autre de ces catégories, en tenant compte de leurs interactions mutuelles.

Tous les végétaux, tous les animaux et même les minéraux ont la capacité de reconnaître ces deux forces et de s’y adapter instantanément.

Et comment s’adaptent-ils ? À action la réponse est réaction.

Action = froid. Réaction = contraction — je me recroqueville Action = chaud. Réaction = dilatation — je m’étale Action nuit = réaction — je me ferme. Action jour = réaction — je m’ouvre. Action nuit = réaction — je dors. Action jour = réaction — je m’éveille.

Voilà le moteur énergétique à l’origine de la création de l’univers, à l’origine du mouvement, à l’origine de la vie et à l’origine de la mort.

La contraction est produite par l’énergie centripète. Dans le corps humain, c’est le système parasympathique yang qui contrôle la contraction des muscles.

La dilatation produite par l’énergie centrifuge est contrôlée par le système orthosympathique yin qui commande le relâchement musculaire.

Certains produits et aliments agissent directement sur les différents systèmes du corps, suivant la force énergétique yin ou yang qui les anime, ils provoquent une contraction ou une dilatation des organes et des cellules

Voici une liste non exhaustive de quelques produits très yin qui provoquent une forte dilatation/expansion (vaso-dilatateur) des vaisseaux sanguins du cerveau et qui sont susceptibles de provoquer des maux de tête.

  • Le café (caféine) et le thé noir (théine).
  • Tous les alcools, mais plus particulièrement le vin rouge, la bière, le rhum, la sangria.
  • L’eau et les liquides pris en trop grande quantité (soda, coca, eaux minérales).
  • Les sulfites présents dans le vin.
  • Certains fruits exotiques (bananes, ananas, figues fraîches).
  • Le chocolat noir (cacao) et tout ce qui en contient.
  • Le glutamate et les exhausteurs de goût présent dans la cuisine des restaurants asiatiques.
  • Les édulcorants de synthèse. Aspartame, Acesulfame.
  • Les produits chimiques suivants et tout ce qui en contient : les nitrates présents dans les légumes — la Trinitrine (nitroglycérine en médicament) — Le Tétrahydrocannabinol (THC) l’élément actif du cannabis — le Viagra — les Poppers contenant du nitrite de butyle.



(Actuellement il existe encore une nouvelle source provoquant à la longue des maux de tête chroniques par échauffement des cellules : Les ondes magnétiques émissent par les : Téléphone portable — Wifi — et leurs antennes de diffusion et les fours micro-ondes. De plus en plus de personnes y sont sensibles. Une seule solution interrompre les liaisons sans fil, au moins dans votre logement et disposer des blocs de sel de 1 kg aux quatre coins de votre salon, éviter les lampes à sel)

Tous ces produits provoquent une forte dilatation des vaisseaux sanguins et des cellules nerveuses et doivent impérativement être supprimés. Lorsqu’une personne est devenue sensible en raison d’une alimentation déséquilibrée, même une très petite quantité d’un de ces produits peut déclencher une crise migraineuse. Mais parfois la suppression d’un seul peut la faire disparaître.

Le crâne est une boîte solide et bien fermée où tout le monde circule sans se gêner aucunement. Il est prévu pour chacun une place et une place pour chaque chose et même un peu plus. Par contre si les cellules ou les capillaires se dilatent trop, c'est alors que se déclenche la « tempête sous le crâne ». Le cerveau contient des milliards de cellules nerveuses, vous vous rendez compte, si chacune se dilate ne serait-ce que d’un millième de micron, le volume du cerveau devrait doubler, comme c'est le cas avec l'estomac ou avec les intestins après avoir trop mangé ou trop bu de liquide.

Le problème, c'est que la boite crânienne et rigide, elle ne peut en aucun cas se déformer. Il n'y a plus assez de place pour tout le monde, neurone, synapse sont compressés, certains s’écrasent contre la paroi osseuse (
à l'extrême, lorsqu’il y a contact, il y a cour-circuit et c'est la crise d'épilepsie). Vous pouvez comprendre que nous avons là un élément essentiel à l'origine de la majorité des migraines, car si vous avez une condition yang, plus contractée, et que votre circulation intracrânienne est bonne vous ne pouvez en aucune manière souffrir de céphalées.

Il n'y a donc qu'une seule façon de corriger ce déséquilibre énergétique, c'est de veiller en premier lieu à supprimer de votre alimentation tout les aliments et boissons trop yin. Vous devez devenir plus yang.

Donc pour être plus yang quels sont les facteurs Yang que nous allons pouvoir utiliser ?

Voilà une liste non exhaustive de quelques produits yang qui provoquent une contraction (Vasoconstricteur) des vaisseaux sanguins du cerveau et qui sont susceptibles de contrecarrer les maux de tête et de les supprimer provisoirement.

En premier lieu les spécifiques macrobiotiques à action rapide extrêmement efficace.

  • Le gomasio — graines de sésame grillées, salées et broyées.
  • La prune umebosis entière ou en purée. (très efficace pour l’épilepsie)
  • Le Tekka condiment à base de légumes et de miso.
  • Le Tamari ou Soyu sauce de soja organique.
  • La Dentie, poudre d’aubergine calcinée et salée.
  • Monodiète No.7 aux riz complets. (10 jours)
  • Boisson = thé de trois ans Kukicha
  • Soupe ou bouillon de Hatcho miso

Dans certains cas plus rares, les maux de tête peuvent être dus à un excès de yang, mais comment le déterminer ? Par la localisation.

Les douleurs frontales et temporales sont yin Les douleurs situées à l’arrière du crâne sont yang Les douleurs profondes occipitales sont dues à un excès de yang et de yin Les douleurs dues à un excès de yang ont pour origine une alimentation trop salée, trop rôtie au four, trop grillée, se composant de charcuterie, de salaison, d’oeufs, de viande, de pain et de fromage.

Pour supprimer définitivement migraine, céphalées et crise d'épilepsie, après avoir éliminé les produits figurant dans la liste YIN, il est nécessaire ne modifier votre alimentation et d’appliquer certaines règles macrobiotiques.

Nourriture à éviter pour améliorer la santé :

  • Toute nourriture issue d’une production industrielle.
  • Tous les aliments traités chimiquement ou irradiés.
  • Tous les produits contenant des colorants et des conservateurs.
  • Tous les aliments raffinés, blanchis ou polis.
  • Tous les produits solubles instantanés.
  • Tous les produits congelés ou surgelés.
  • Tous les moyens de conservation autres qu’artisanaux.
  • Tous les produits génétiquement modifiés (OGM).
  • Tous les produits carnés issus d’élevages intensifs, viandes, charcuteries, etc.
  • Tous les poissons élevés en pisciculture.
  • Tous les produits laitiers : lait, fromages, crème, yaourts, beurre, etc.
  • Tous les fruits et légumes tropicaux, frais ou secs.
  • Les fruits crus et leur jus, les légumes crus et leur jus.
  • Les boissons artificielles à base de coca ou gazéifiées.
  • Les cafés et thés contenant des arômes et des colorants.

Une assiette équilibrée pour une personne en bonne santé devrait se composer des ingrédients suivants :

Céréales 40 % – Légumineuses 10 % – Légumes cuits 20 % – Algues 5 % – Protéines végétales et animales 15 % – Fruits et crudités 10 %.

Évitez les laitages, de temps en temps un morceau de fromage à pâte dure.

Privilégier les légumes cuits et les céréales, peu de fruits crus, mais plutôt cuits en compote.

Pour la boisson du thé de 3 ans, des soupes miso, et des soupes de légumes, mais pas trop de liquide, les liquides dilates et sont yin.

Le plus yin le vin rouge, pourquoi ? Allez une bouteille de blanc pour celui qui répond.!!!

Pourquoi diminuer les crudités ? Parce que tout ce qui est cru est Yin et que nous devons impérativement devenir plus Yang. Ce qui différencie l’Homme des animaux se résume en réalité à une seule chose — l’Homme est le seul animal à cuire son alimentation. La cuisson et le sel yanguisent.

Manger cru, c’est régresser en direction du singe — façon de parler.

C'est une période surprenante, mais vous constaterez rapidement que vos idées sont plus claires, que l'oxygène que vous respirez devient extrêmement agréable, votre nez n'est plus à moitié bouché, vos muscles fonctionnent à nouveau sans effort et sans fatigue excessive, c'est une vague d'optimisme qui vous submerge car dans votre tête, il y a de nouveau de la place pour tout le monde. Le monde n'est plus aussi noir que vous le voyiez jusqu'à présent, le ciel est tout bleu, l'air est plus parfumé. Ceux d'entre vous qui ont fait ces efforts alimentaires, que ce soit un jeûne, ou une monodiète prolongée, savent que je n'exagère pas, le monde parait tout neuf et mille fois plus beau lorsque le corps, dans un délai très court, a retrouvé un fonctionnement parfait. Alors, il faut en profiter et sortir, allez marcher, courir, faire du sport, respirez à pleins poumons. Vous accélérerez ainsi le processus de retour à la santé.

Attention, manger trop, trop vite, est un facteur yin. Alimentez-vous sans excès, d’une manière équilibrée en évitant les extrêmes yin et yang. (Consulter les tableaux des classifications alimentaires dans mon livre
«Macrobiotique pour tous»

Je peux vous garantir que ça fonctionne toujours. J'ai 40 ans d'expérience, les seules causes d'échecs, sont une mauvaise interprétation des règles macrobiotiques (qui j'en conviens demande un certain effort de compréhension) la gourmandise, l’absence de volonté et le manque de conviction. Alors à vos études pour retrouver la joie de vivre, ça vaut le coup, non… et non seulement vous n’aurez plus de maux de tête, mais plus aucune autre maladie.

Aller, plus de maux de crâne chez les visiteurs de ce site. J'en ai eu moi même des terribles durant 10 ans (ah… le petit vin blanc !). Ma fille était épileptique depuis l'âge de 5 ans, tout a disparu en quelques mois, lorsque j’ai eu la chance de rencontrer la macrobiotique et d’appliquer avec sérieux ces principes.

Je reste à votre disposition, la vie est belle… belle…belle

Pour approfondir vos connaissances dans tous ces domaines si peu connus, je vous recommande mes livres traitant de ces sujets :

Gérard Wenker